search

Le chien d’assistance est une aide précieuse à la personne. Découvrez les différents services rendus par le meilleur ami de l’homme.

Certains chiens accomplissent des merveilles au service de l’homme. Le chien d’assistance et le chien de thérapie en font partie. Découvrez l’étendue des services rendus par l’animal, et l’importance de ces compagnons pour la société.

Les chiens de travail

Selon la « World Canine Organization », certaines races peuvent être classifiées sous le terme « chiens de travail ». Sont inclus sous cette classification les races qui ont suivi une formation sélective visant à leur inculquer certaines compétences de travail : les chiens de troupeaux, de garde ou encore de défense sont de parfaits exemples.

Il n’en reste pas moins que cette catégorie inclut également les chiens – quelle que soit la race, pure race ou non – qui ont été spécifiquement entraînés à exercer certaines fonctions de nature « professionnelle ». Aussi surprenant soit-il, il s’agit de travailleurs canins. Les chiens de berger, les sauveteurs qui assistent les pompiers, les chiens policiers, les guides… sont considérés comme des travailleurs canins tous ces animaux, toutes races confondues, qui aident l’homme dans sa fonction professionnelle. Et chacun d’eux joue un rôle fondamental dans notre société.

Les différents types de chien de travail

Ces animaux dotés de missions de nature professionnelle sont divisés en 2 catégories : assistance ou thérapie.

  • Le chien d’assistance est entraîné de manière à aider l’homme qui souffre d’une déficience physique ou mentale dans son quotidien, de manière à lui ouvrir l’accès à une vie « normale ».
  • Le chien de thérapie – chien d’assistance psychiatrique ou chien d'assistance psychologique – joue un rôle dans la thérapie du patient. L’animal agit comme soutien au service du thérapeute qui mène la session. Le psychologue, le psychiatre ou encore le physiothérapeute trouvent en l’animal un outil de travail précieux, ouvrant la voie à de meilleurs résultats, plus rapides.

Le lien entre l’homme et l’animal est souvent mis à contribution pour parvenir à des résultats thérapeutiques optimaux dans le cadre d’une session de travail. L’animal en effet offre un amour inconditionnel, se montre spontanément affectueux et apporte à l’homme d’autres nombreux bénéfices, de nature à favoriser l’émergence d’émotions positives.

A noter : on entend souvent parler de chien, mais sachez que le chat également prend part à certains programmes thérapeutiques, résultats étonnants à la clé.

Pour se rendre utile, l’animal bien entendu doit avoir été correctement dressé à assister l’homme.

Progressivement, le rôle du canidé en tant que soutien émotionnel se démocratise. Ni assistant ni thérapeute, ce soutien canin n’est pas pour sa part le fruit d’un dressage spécifique. Il suffit que l’animal soit suffisamment sociabilisé, pour être capable de procurer le soutien affectif dont le maître a besoin.

Chien d’assistance : la race est-elle importante ?

Contrairement à une idée répandue, les animaux dressés à exécuter des tâches professionnelles – assister un patient souffrant de déficience mentale ou physique, ou prendre part à une thérapie – n’ont pas à appartenir à une race spécifique pour être efficace dans leur mission. En pratique, la plupart de ces travailleurs canins sont issus de croisements de races. Le chien d’assistance, toutes races confondues, doit réunir les qualités fondamentales suivantes : sociabilité, caractère amical, calme – absence de réaction agressive dans des situations surprenantes ou anxiogènes – et bonne capacité d’apprentissage.

L’apprentissage du service à la personne

Le dressage du chien d’assistance est une étape essentielle une fois qu’il a été sélectionné comme travailleur canin. L’apprentissage est réalisé dans le cadre d’un programme d’entraînement planifié par un dresseur professionnel.

Le dressage consiste à enseigner à l’animal un large spectre de compétences utiles dans le cadre de ses missions à venir. Le dresseur veille dans un premier temps à vérifier les facultés d’apprentissage de son élève. Parmi les compétences instruites :

  • Ouvrir un tiroir.
  • Attraper, aller chercher et apporter un objet au maître.
  • Aider le maître à se déshabiller – l’animal apprend à tirer sur le vêtement, pull ou pantalon, pour l’enlever.
  • Allumer et éteindre les lumières – l’animal apprend à se servir des interrupteurs.

Ces exemples en particulier concernent l’animal dressé pour assister une personne souffrant d’une déficience physique ou mentale.

En règle générale, l’animal destiné à assister l’humain doit apprendre à réaliser tous les gestes du quotidien en lieu et place du maître, pour lui faciliter son quotidien et lui offrir une vie « normale ». Le chien de thérapie, pour sa part, suivra un apprentissage distinct : les compétences à inculquer varient en fonction du rôle de l’animal au service de l’homme, et du type de thérapie qu’il accompagne. Le travail thérapeutique auprès d’un enfant souffrant d’autisme, par exemple, diffère de celui réalisé au service d’une femme victime de violence conjugale. Chaque dressage est adapté : auprès de l’enfant autiste, l’animal doit savoir distraire en donnant la patte, rouler sur le sol, faire le mort ; auprès de la femme battue, l’animal doit savoir rester assis sans bouger pendant toute la session de travail, et approcher la patiente sur demande du thérapeute.

Ces animaux qui améliorent la vie des gens

Le chien d’assistance ou de thérapie joue un rôle essentiel dans notre société. Ils contribuent à améliorer la vie de nombreuses personnes, notamment en prenant à leur charge l’accomplissement de certaines tâches. Mais ce n’est pas tout… Le lien émotionnel établi entre les animaux et leurs maîtres améliore de manière significative le bien-être général de l’individu.

C’est pourquoi il est essentiel de continuer à éduquer des chiens à assister l’humain.

PLUS DE CONSEILS
NUTROTM

banner-benefits-mobile

NOTRE CROYANCE

UNE NOURRITURE FEED CLEAN POUR OFFRIR LE MEILLEUR A VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

simple icon

Simple

Des recettes soigneusement préparées, pleines de saveurs et riches en nutriments. Fabriquées avec des ingrédients sans OGM. Pas de colorants, d’arômes ou de conservateurs artificiels. Pas de maïs, de blé, de protéines de soja ou de produits laitiers.

simple icon

Utile

Des étiquettes claires. Chaque ingrédient a un but nutritionnel précis et est facilement reconnaissable. Une source de protéine de haute qualité est l'ingrédient n ° 1.

simple icon

DIGNE DE CONFIANCE

Provenant de fournisseurs de confiance, préparée dans des installations de confiance avec des contrôles de qualité et de sécurité rigoureux.

Paramètres des cookies
Paramètres des cookies