search

La nourriture du chiot doit être adaptée à ses besoins nutritionnels spécifiques. Guide pour une alimentation saine et équilibrée.

A partir de quel âge le chiot peut-il être sevré ? A quelle fréquence et en quelle quantité nourrir votre bébé chien ? Quelle est la meilleure nourriture pour chiot ? Réponses.

A partir de quand pouvez-vous commencer à sevrer votre chiot ?

Vous venez d’adopter un bébé chien ? S’il n’est pas encore sevré, vous devez vous demander à partir de quel âge vous pouvez commencer à lui donner des aliments solides. Découvrez quand sevrer votre chiot, à partir de quand lui proposer des aliments solides et comment choisir la meilleure alimentation pour le voir grandir en bonne santé.

De l’allaitement au sevrage

Ses 3 premières semaines de vie, le bébé chien se procure tous les nutriments essentiels à son alimentation par le biais du lait de sa mère qui l’allaite. Les chiots séparés trop tôt de leur mère peuvent être nourris au biberon, avec un lait spécialement conçu pour les bébés chiens – prescrit par votre vétérinaire.

Jamais de lait de vache

Ne faites jamais cette erreur de donner du lait de vache à votre chiot. Très enrichi en lactose, il se distingue radicalement du lait que produisent naturellement les carnivores – parmi lesquelles les chiennes. Offrir du lait de vache à votre bébé chien peut être à l’origine d’intolérances alimentaires.

Sevrage, mode d’emploi

La phase d’allaitement exclusif prend fin à partir de 3 semaines de vie. Le chiot est alors prêt à débuter son sevrage : les aliments solides peuvent être progressivement introduits dans leur régime alimentaire.

3 semaines, c’est l’âge idéal pour commencer à introduire la nourriture solide. Le sevrage prend fin quand le chiot atteint l’âge de 7 à 8 semaines : dès lors, les dents de lait du bébé chien sont apparues et il est apte à mâcher correctement les aliments. La transition de l’alimentation liquide vers la version solide n’est pas instantanée : comptez environ 1 mois, au cours duquel il s’agit de procéder en douceur, de manière progressive.

Autre précaution essentielle : attention à offrir à votre chiot, comme première nourriture solide, un aliment particulièrement digeste. Vous pouvez préparer un repas à base de lait et d’aliment solide, le tout mixé – et composé des nutriments essentiels à la croissance de votre animal de compagnie. Il s’agit de concocter une sorte de purée : sous cette forme, la préparation culinaire est plus facile à mâcher, et le chien digère plus aisément sa nouvelle nourriture.

Première alimentation solide, mode d’emploi

Pour préparer les 1ères purées au moment du sevrage de votre bébé animal, mixez de la nourriture pour chiot avec de l’eau ou du lait spécialement conçu pour le chien – jamais de lait de vache ! La texture finale doit être onctueuse, pour permettre au chien de manger sans trop d’efforts. Idéalement, vous pouvez légèrement chauffer la préparation à une température aux alentours de 20°C. Cette astuce permet de rendre la purée d’autant plus savoureuse, et appétissante…

Quelle quantité de nourriture pour votre chiot ?

L’âge auquel introduire les aliments solides, et d’autant plus la quantité de nourriture pour un chiot, dépend de sa prise de poids.

Veillez à bien vérifier les informations nutritionnelles au dos du paquet d’aliment que vous utilisez pour concocter la préparation, ainsi que celles du lait qui sert à la diluer – si vous utilisez du lait plutôt que de l’eau. Vous devez vous assurer que pendant toute la période de sevrage, votre chiot ait deux fois la dose d’apport énergétique recommandé pour le chien de même race une fois adulte.

Attention : sachez que les besoins énergétiques du chien peuvent varier au sein d’une même race. La quantité de nourriture pour un chiot doit donc être adaptée aux besoins spécifiques de votre animal de compagnie.

A quelle fréquence nourrir votre chiot ?

Pour prévenir le risque de problème digestif (vomissements, diarrhées…), il est important de nourrir votre animal de compagnie de manière fractionnée : divisez sa ration quotidienne en plusieurs petites doses – 5 à 6 portions par jour.

Sevrage et diarrhée

Le bébé chien peut souffrir de diarrhée pendant toute la période de transition alimentaire. Pour prévenir ce risque, ne précipitez pas le sevrage. Quelques précautions de base :

- Introduisez progressivement l’alimentation solide, en commençant par des préparations onctueuses – sous forme de purée. Les préparations doivent être relativement liquides au début du sevrage. Elles deviennent de plus en plus solides au fur et à mesure des semaines.

- Choisissez une nourriture pour chiot de bonne qualité, afin de faciliter la digestion.

- Proposez la purée par petites portions, régulièrement. Ce faisant, vous prémunissez votre animal au petit estomac contre les ballonnements, et vous contribuez à améliorer la digestion des aliments. Ce rythme permet en outre d’alimenter votre chiot en énergie tout au long de la journée.

Faire le choix de la qualité

Alors qu’il est encore bébé, plus qu’à n’importe quelle autre étape de sa vie ou de sa croissance, le chien a besoin des meilleurs soins, tous domaines confondus. L’alimentation est au sommet de la liste des priorités.

Les risques majeurs à surveiller, pour vous assurer le bon développement et la croissance de votre bébé chien :

- Les chiennes peuvent avoir des difficultés à allaiter leurs chiots, notamment en cas de production de lait en quantité insuffisante ou d’infections.

- La composition de l’aliment du bébé chien peut s’avérer incomplète.

- Le sevrage du chiot peut débuter trop tardivement.

Une fois que vous avez introduit les aliments solides dans le régime alimentaire de votre petit animal de compagnie, il est essentiel de choisir un aliment de bonne qualité, spécifiquement conçu pour son jeune âge. Une bonne alimentation garantit un développement optimal.

A noter : n’oubliez pas que votre chiot va grandir à toute vitesse – beaucoup plus rapidement qu’un bébé humain. Pour l’anecdote : si le bébé humain grandissait comme le Teckel, il pèserait 70 kg à l’âge de 6 mois !

Pour contribuer à la croissance du chien, aussi rapide soit-elle, il est primordial de lui offrir une alimentation équilibrée, et de qualité.

Quelle nourriture pour votre bébé chien ?

Le régime alimentaire de votre petit animal domestique influe dans une large proportion sur sa santé une fois l’animal parvenu à l’âge adulte. C’est pourquoi il est primordial de savoir quelle est la meilleure nourriture pour chiot, et ce qu’elle doit contenir.

Sachez que le bébé chien a besoin de 2 fois plus d’apports caloriques que le chien adulte. Il est en pleine croissance, et cet apport supplémentaire en calories permet de développer les nouveaux tissus et les connexions neuronales, et aide le cerveau à intégrer un large volume de nouvelles informations.

Une fois que vous avez identifié l’aliment, assurez-vous donc que sa composition offre les apports caloriques nécessaires à ce stade de développement de votre animal de compagnie.

Composition de l’aliment

La nourriture pour chiot doit contenir les nutriments suivants :

- Des protéines : les protéines sont essentielles pour le chiot parce qu’elles contribuent au développement des muscles, des tendons, des ligaments, de la peau, du poil… c’est pourquoi dès son plus jeune âge, auquel ces parties de son corps se forment ou se développent progressivement, le chien a besoin de protéines. La croissance et la reproduction des cellules ne peut avoir lieu sans, et les protéines sont également essentielles au système immunitaire. La clé de l’alimentation pour chiot réside donc dans un apport suffisant en protéines. Mais attention : certaines sont meilleures que d’autres. Sachez en outre que les protéines peu digestes pour le chiot ne seront d’aucune efficacité.

- Des acides gras – Omega-3 et Omega-6 : l'acide docosahexaénoïque ou DHA est un acide gras essentiel qui contribue au développement du cerveau du chiot. Son apport dans l’alimentation du bébé chien est recommandé. A noter que l’huile de poisson est une bonne source naturelle en DHA.

- Des vitamines et des minéraux : les vitamines et les minéraux sont essentiels dans l’alimentation du chiot. Chaque vitamine joue un rôle différent, il est utile de vérifier leur présence dans les aliments que vous offrez à votre animal de compagnie. Les minéraux pour leur part jouent un rôle fondamental dans de nombreux processus métaboliques – formation des os et des cartilages, maintien de l’équilibre acide-base, fonctionnement des muscles et des nerfs, production des hormones…

- Des antioxydants : les antioxydants naturels sont essentiels pour favoriser une bonne immunité chez le chiot. Une bonne alimentation inclut nécessairement des antioxydants naturels, comme le tocophérol – dont l’action est similaire à celle de la vitamine E.

La composition de l’aliment doit en outre être pensée en vue d’une bonne digestion : mieux le bébé chien digère, mieux il prend du poids et se développe. Elaborée à destination des chiens sujets à des sensibilités alimentaires, la gamme Nutro™ GRAIN FREE convient parfaitement à votre chiot. A base d’agneau, sans céréales ni ingrédients allergènes, ces recettes comblent tous les besoins nutritionnels de votre animal en bas âge, tout en favorisant son confort intestinal.

Le chiot a-t-il besoin d’un complément en calcium ?

Longtemps, on a pensé que le chiot devait être supplémenté en calcium. On sait désormais qu’un excès de calcium au moment de la croissance du chien peut provoquer des désordres au niveau de l’ossature, des articulations et de la posture.

Bien choisir la nourriture de votre bébé chien

Tous les chiots ne grandissent pas au même rythme. Les chiots de petite race grandissent et se développent beaucoup plus rapidement que les chiots de grande race. Un Dogue Allemand atteindra sa taille adulte entre 18 et 24 mois, alors que le Chihuahua sera à sa taille adulte dès 6 mois environ. Vous devez donc choisir une nourriture pour chiot spécialement conçue à l'égard des caractéristiques spécifiques de votre chien. Veillez également à nourrir votre chien avec cette nourriture spéciale chiot pendant toute la période de sa croissance.

Jusqu’à l’âge de 6 mois, fractionnez la ration journalière recommandée en 3 portions minimum, distribuées au fil de la journée. A son jeune âge, le système digestif du chiot est encore fragile, il ne peut absorber de grandes quantités d’un coup.

A noter : un chiot qui mange trop peut être sujet à des diarrhées ou des vomissements.

Au-delà de 6 mois, vous pouvez passer à 2 repas par jour. Gardez un œil attentif sur l’alimentation de votre chiot, au quotidien. Les chiens de grande race, s’ils se nourrissent trop, grandissent trop vite : ils risquent de développer de l’arthrose. Il est important de bien contrôler le rythme de croissance de votre bébé chien.

PLUS DE CONSEILS
NUTROTM

banner-benefits-mobile

NOTRE CROYANCE

UNE NOURRITURE FEED CLEAN POUR OFFRIR LE MEILLEUR A VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

simple icon

Simple

Des recettes soigneusement préparées, pleines de saveurs et riches en nutriments. Fabriquées avec des ingrédients sans OGM. Pas de colorants, d’arômes ou de conservateurs artificiels. Pas de maïs, de blé, de protéines de soja ou de produits laitiers.

simple icon

Utile

Des étiquettes claires. Chaque ingrédient a un but nutritionnel précis et est facilement reconnaissable. Une source de protéine de haute qualité est l'ingrédient n ° 1.

simple icon

DIGNE DE CONFIANCE

Provenant de fournisseurs de confiance, préparée dans des installations de confiance avec des contrôles de qualité et de sécurité rigoureux.

Paramètres des cookies
Paramètres des cookies