search

Le chat senior a besoin de soins spécifiques. Symptômes répandus et remèdes adaptés : assurez-vous le bien-être de votre félin.

Découvrez les soins à procurer à votre chat senior pour vous assurer son bien-être tout au long de sa vie.

Chats seniors : symptômes fréquents et soins adaptés

Les chats domestiques vivent seize ans en moyenne. A partir de quatorze ans, l’animal est considéré comme âgé. Attention, beaucoup expérimentent les premiers signes de vieillesse avant cet âge. Il est utile de savoir les détecter, et de connaître les soins spécifiques adaptés à procurer à votre animal de compagnie vieillissant.

Les chats âgés n’affichent pas nécessairement leur douleur

Dans la nature, les petits chats sont des proies faciles pour les plus gros prédateurs. C’est pourquoi les chats sont conditionnés à dissimuler toute forme de faiblesse, pour paraître moins vulnérables. Un chat qui souffre ne le montre pas nécessairement, mais cela n’enlève en rien à sa douleur. En l’absence de signe extérieur de souffrance, les problèmes articulaires ou dentaires sont souvent diagnostiqués tard – de même que la plupart des troubles fréquents observés chez le chat âgé. C’est pourquoi il est important de connaître ces troubles fréquents typiquement liés à l’âge avancé du chat.

Les maladies chroniques répandues

  • L’arthrose : l’arthrose est une maladie articulaire. Le cartilage qui protège les articulations se détériore, et les os se retrouvent exposés et douloureux. Cette pathologie a longtemps été ignorée, probablement en raison de la capacité de l’animal à dissimuler sa souffrance. Les études aujourd’hui démontrent que plus de 90% des chats qui font l’objet d’une radiographie révèlent des signes d’arthrose.
  • L’hyperthyroïdie : c’est une pathologie répandue chez les chats seniors. Les premiers symptômes, en général, s’observent au niveau du comportement de l’animal, qui change sans raison apparente – le chat modifie ses habitudes de toilettage, n’utilise plus sa litière, perd l’appétit et maigrit, vomit et a la diarrhée… Autre signal d’alerte : sa tension artérielle augmente, lui causant des maux de tête qui le rendent irritable. Un chat souffrant d’hyperthyroïdie peut également se montrer apathique. Si vous observez des changements inexplicables dans le comportement de votre animal de compagnie, amenez-le chez le vétérinaire, le seul à pouvoir détecter cette pathologie.
  • Les maladies parodontales : les troubles de la dentition – gingivite ou dents cassés, par exemple – sont très répandues chez le chat vieillissant. Très douloureux, ils sont souvent à l’origine d’une mauvaise hygiène dentaire. L’accumulation de plaque ou de tartre tout au long de la vie du chat nuit à sa santé. L’animal qui éprouve de la douleur à manger aura tendance à perdre l’appétit, et à maigrir. Il est crucial de rester attentif, et de consulter un vétérinaire au moindre signal d’alarme. Un chat qui ne se nourrit plus plusieurs jours d’affilée met en effet sa santé en péril.
  • La perte de la vue et de l’audition : comme les personnes âgées, les chats âgés peuvent perdre progressivement leurs facultés sensorielles. Certains deviennent même complètement aveugles ou sourds. Dans la mesure où la perte de la vue et de l’audition est généralement progressive, l’animal s’adapte plutôt bien et reste capable de se mouvoir dans son environnement sans trop de difficultés. En dehors de son environnement familier en revanche, les difficultés peuvent survenir. C’est pourquoi il faut veiller à éviter tout changement brutal, au risque de le désorienter.
  • L’insuffisance rénale : les fonctions rénales du chat peuvent se détériorer avec le temps. Une surveillance régulière et un traitement adapté – un régime alimentaire spécifique, notamment – permettent à l’animal de vivre longtemps malgré la maladie.
  • Le dysfonctionnement cognitif (démence du chat) : les chats âgés peuvent souffrir d’une maladie dégénérative similaire à la démence chez les personnes âgées. On parle de dysfonctionnement cognitif. Ce trouble s’observe au niveau du comportement inhabituel de l’animal, qu’aucune autre pathologie ne saurait expliquer. Parmi les signes visibles : irritabilité, agressivité, perte du lien affectif avec ses maîtres, sommeil perturbé, miaulements excessifs… De nombreux chats atteints de cette pathologie cessent en outre d’utiliser leur litière et se mettent à faire leurs besoins partout dans la maison. Si vous observez un de ces symptômes, ne tardez pas à consulter un vétérinaire.

Les soins à procurer

  1. L’alimentation du chat senior : à cette époque de sa vie, il est primordial de donner à votre animal vieillissant une alimentation complète et qualitative. L’alimentation pour chat senior tient spécialement compte de tous ses besoins nutritionnels eu égard à son âge, et représente un précieux outil pour le maintenir en bonne santé.
  2. L’environnement : il est important de vous assurer du confort de votre chat dans son environnement de vie au quotidien. Cela passe notamment par l’emplacement de ses gamelles : sa nourriture et son eau doivent être facilement accessibles. La mobilité du chat senior peut en effet être réduite – notamment en cas d’arthrose ou autres troubles de l’âge. En adaptant son environnement, vous lui permettez de se mouvoir librement et sans efforts démesurés. A noter : pensez, le cas échéant, à remplacer sa litière par un bac aux bords plus bas, pour faciliter son accès.
  3. Les visites biannuelles chez le vétérinaire : il est utile d’augmenter la fréquence des visites de contrôle au fur et à mesure que votre chat vieillit. Deux visites par an minimum sont recommandées. Ce faisant, vous vous offrez l’opportunité d’un diagnostic précoce – et d’un traitement d’autant plus efficace.
  4. Un brossage quotidien : les chats âgés ont tendance à moins faire leur toilette. Résultat : une accumulation de poils morts, et une peau négligée – or la peau joue le rôle de barrière protectrice contre les agressions extérieures. Vous avez donc tout intérêt à prendre le temps de brosser votre animal domestique quotidiennement, à l’aide d’une brosse douce. L’occasion de maintenir son pelage en bon état, mais aussi de renforcer le lien entre l’animal et son maître…

Le guide pratique pour prendre soin d’un chat vieillissant

Parce que les besoins de votre chat changent avec l’âge, il est important de se mettre à jour ! L’opportunité de rallonger sa durée de vie, tout en lui offrant un bien-être optimal…

A partir de quand prendre des précautions particulières ?

Un chat est considéré comme senior à partir de huit ans. Cela ne signifie pas qu’il est vieux, mais que vous devez commencer à lui procurer des soins de manière d’autant plus attentive, afin qu’il vieillisse moins vite ou au moins plus confortablement. Les chats vivent en général douze à dix-huit ans, et chacun vieillit à son propre rythme. C’est pourquoi il est si difficile de déterminer l’âge précis auquel il devient un vieux chat. En médecine vétérinaire, les chats sont considérés comme « gériatriques » à partir de quatorze ans.

De l’âge adulte à l’âge senior : les changements fréquents

Comme chez l’Homme, l’écoulement du temps a des répercussions chez le chat, et affecte sa condition physique. Mais il n’est pas toujours facile de détecter les signes de l’âge, dans la mesure où ils ne se manifestent pas de la même manière chez l’animal et chez l’homme. Parmi les signes de l’âge chez le chat :

  • Ses mouvements sont de plus en plus lents.
  • Il a des difficultés à s’adapter aux changements dans son quotidien et dans son environnement.
  • Il perd progressivement la vue.
  • Il perd progressivement l’audition.
  • Son appétit est visiblement réduit.
  • Son poil devient moins brillant.
  • Il peut être sujet à l’incontinence urinaire.
  • Il peut souffrir de perte de capacités sensorielles ou de confusion mentale.
  • Vous observez des changements dans ses habitudes de sommeil et d’éveil.
  • Il peut se montrer agressif. Ce comportement s’exprime notamment envers les gens qui caressent le chat et le prennent dans leurs bras – cette attitude est souvent due aux douleurs d’arthrose ou à tout autre trouble du chat âgé.

Les précautions utiles

Les besoins du jeune chat évoluent, et changent au moment d’atteindre un âge avancé. Les chats seniors ont moins d’énergie et souffrent de l’usure normale de leurs os, de leurs articulations et de leur corps en général.

Hormis les soins indispensables à procurer à votre chat senior – toilettage quotidien, visites biannuelles chez le vétérinaire et adaptation de l’environnement – voici les quelques précautions pour vous assurer le bien-être de votre animal de compagnie :

  1. Nourriture : le chat senior a besoin d’une alimentation moins riche en phosphore, pour prévenir les troubles rénaux – un trouble répandu avec l’âge. Il est important de lui donner des aliments riches en glucosamine et en chondroïtine pour préserver leurs articulations. Les acides gras de type Omega-3 et Omega-6 sont également essentiels pour la santé de sa peau et de son poil. Enfin, privilégiez un régime alimentaire plus faible en calories : les chats seniors brûlent moins d’énergie, ils risqueraient le surpoids. A noter : choisissez de la nourriture spéciale chats seniors, adaptée à leurs besoins spécifiques.
  2. Activité physique : pour maintenir ses articulations en bon état, et favoriser le maintien de son poids, incitez votre chat à avoir une activité physique modérée mais fréquente. Un temps de jeu quotidien avec votre animal domestique est un bon moyen d’y parvenir.
  3. Repos : procurez à votre animal de compagnie un espace de repos confortable et loin de l’agitation domestique. A noter : privilégiez un panier aux rebords bas, en matière douce et isolante pour le préserver de l’humidité du sol. <
  4. Routine : les chats seniors ont besoin d’une routine quotidienne, pour mieux s’adapter à leur environnement. Les voyages, les évènements à domicile avec du monde ou les déménagements fréquents sont à éviter.
  5. Amour : le plus important pour votre chat, c’est tout l’amour que vous lui apportez… Un bon moyen de lui prouver est de prendre du temps pour jouer avec lui au quotidien !

PLUS DE CONSEILS
NUTROTM

banner-benefits-mobile

NOTRE CROYANCE

UNE NOURRITURE FEED CLEAN POUR OFFRIR LE MEILLEUR A VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE

simple icon

Simple

Des recettes soigneusement préparées, pleines de saveurs et riches en nutriments. Fabriquées avec des ingrédients sans OGM. Pas de colorants, d’arômes ou de conservateurs artificiels. Pas de maïs, de blé, de protéines de soja ou de produits laitiers.

simple icon

Utile

Des étiquettes claires. Chaque ingrédient a un but nutritionnel précis et est facilement reconnaissable. Une source de protéine de haute qualité est l'ingrédient n ° 1.

simple icon

DIGNE DE CONFIANCE

Provenant de fournisseurs de confiance, préparée dans des installations de confiance avec des contrôles de qualité et de sécurité rigoureux.

Paramètres des cookies
Paramètres des cookies